lundi, octobre 03, 2011

François Hollande

François Hollande né le 12/08/1954, Rouen 0H10.

Pour comprendre la double nature évidente de François Hollande (ce Lion/Gémeaux affublé d'une face lunaire qu'on dit manquer de charisme, ce Soleil/Pluton bâti pour le pouvoir et la domination mais souvent qualifié de mou, ce Vénus en Balance qu'on dit ne pas avoir le physique d'un présidentiable mais qui sut conquérir Ségolène Royal, femme de pouvoir qui ne manque ni de charme ni d'ambition, ou encore séduire son actuelle compagne tout aussi plaisante), il faut en passer par cette puissante concentration de parallèles de déclinaison (P) à l'AS, qui unit la Lune, Uranus, Jupiter etPluton (!) décrivant ainsi une personnalité particulièrement singulière!

Par exemple on sait que l'AS a fort à voir avec l'aspect physique, or François Hollande ne possède pas grand chose du Lion/Gémeaux, normalement plus étroit de hanches, plus large d'épaules et à l'allure plutôt adolescente. Jupiter et la Lune au parallèle de l'ascendant sont ici responsables, le corps et le visage s'arrondissent et la tendance à l'embonpoint fait son apparition. On l'a vu ces derniers temps se soumettre à un régime draconien: amaigri, les joues presque creusées, le regard moins vague, durci même, on a senti, on a vu, sous le masque Jupiter/Lune, émerger une figure uranienne, plus marquée, plus autoritaire, plus intense. Cette spectaculaire transformation physique (sans doute dangereuse pour la santé, mais Uranus P AS peut fanatiser), démontre bien que la personnalité de François Hollande (sa double nature obligatoire d'AS Gémeaux) est bien plus complexe qu'il n'y paraît et l'on comprend mieux son parcours personnel et professionnel.

Il est possible, par le jeu des positions zodiacales et des aspects, d'analyser presque tout le thème de naissance à partir de ces parallèles à l'AS qui s'interprètent comme une grande conjonction en relation avec l'identité, l'attitude et le comportement:
- La Lune indique un attachement au passé, une humeur changeante, conviviale (P Jupiter), sombre (P Pluton), parfois électrique (P à Uranus) et Capricorne oblige, un besoin de bâtir, une forte ambition ainsi qu'une certaine froideur.
- Opposée et P à Jupiter maître de la VII, elle marque le besoin du refuge, d'une protection intime recherchée dans le domaine du couple.
- Son carré à Neptune, outre l'aura vague, parfois mou du personnage qui en résulte, ainsi que des tendances épisodiques à la paresse, indique la capacité de se mentir et de s'illusionner, de fermer les yeux en certaines circonstances, ainsi que des possibilités de dissimulations, de mensonges, voire d'une certaine lâcheté sentimentale.
- Ce carré le rend également influençable.
- Le problème neptunien rebondit sur Jupiter au carré indiquant des générosités mal orientées, parce qu'il faut plaire, séduire, être aimé (Vénus en Balance au carré de Mars).
- Neptune et Jupiter dominent la XI (les amis) et si les associations privées et professionnelles sont riches et gratifiantes, de même que les amitiés, des trahisons sont également à craindre.
- Exalté en Cancer et donc particulièrement efficace, Jupiter P à l'AS (figure de gourmandise) souligne la capacité de réussir, de rencontrer les gens qu'il faut quand il le faut et de profiter des opportunités nécessaires au déploiement des ambitions et des désirs. 
- Poussé par Jupiter, lié à la Lune et à l'AS, Uranus figure la personnalité originale, spéciale, humaniste et révolutionnaire, mais aussi autoritaire, brusque, électrique selon les sautes d'humeur lunaire et certainement beaucoup moins bon enfant qu'il n'y paraît. Les processus de pensée en sont marqués: le désir de changer la société sans doute, mais aussi celui de se changer soi-même est bien présent.
- On ne peut nier un vrai sens de la justice (Jupiter), mais les tentations autoritaires ainsi que les compromissions obligatoires avec Pluton (finances, pouvoir) sont également présentes sans compter les carrés neptuniens à Jupiter/Uranus et à la Lune qui troublent des eaux pas toujours limpides.
- Maître du Milieu du ciel Uranus souligne la possibilité d'une destinée marquée par un ou plusieurs bouleversements. Les transformations naissent d’abord de prises de conscience soudaines.
- Pluton de son coté, au cœur de ces parallèles à l'AS, exalté en Lion et conjoint au Soleil, exprime la domination, le goût pour le pouvoir et la quête des sensations intenses qu’il procure. Il figure également les obscurités qui accompagnent la destinée des politiciens (le sage dit : la politique corrompt).
- Relié à Jupiter, Pluton explique les dispositions de François Hollande pour les mondes de l'argent: il exerça en tant que professeur d'économie à l'Institut d'études politiques de Paris.
- Si Pluton toujours, conjoint au Soleil indique le désir d'illuminer les obscurités, le danger reste grand que ce soit la lumière (le Soleil, l'idéal, la noblesse) qui en définitive se ternisse.
- Pluton P Lune (cet astre obscur et dangereux aspecte ainsi les deux luminaires) indique des craintes et des inquiétudes et en compensation le goût de la vie et de la jouissance. Certains processus de pensée, parfois obsessionnels, relatifs au pouvoir, à la jouissance et à la peur, peuvent entraîner sur des chemins obscurs.
- Uranus P Pluton (alors que nous entamons justement un long carré entre ces deux astres) personnifie en lui le combat entre les  puissances obscures (banques, multinationales, extrême droite reliées à Pluton) et les tendances humanistes.

Nous obtenons ainsi le portrait d'une personnalité généreuse certes (Jupiter), jouissive, gourmande et passionnée (Jupiter/Uranus/Pluton), originale, intelligente et humaniste (Jupiter/Uranus), attachée au passé et à la famille (Jupiter/Lune), mais également très ambitieuse, tourmentée par le goût du pouvoir et par la peur (Pluton), capable d'autoritarisme (Uranus) et de compromissions et très influençable en certaines circonstances (Neptune). L'homme a toutes les capacités pour jouer au président et l'on ne doit pas se tromper à son sujet : il est bien plus dangereux et combatif qu'il n'y paraît.

Appuyé par les parallèles à l'AS, il incarne bien un Lion dont le Soleil maître est conjoint à Pluton  exalté (dominateur, partagé entre lumière et obscurité), doublé d'un AS Gémeaux, une belle combinaison qui allie la face solaire (censément noble et lumineuse) à la facette mercurienne adaptable, intelligente, astucieuse et rusée. Contrairement à certaines apparences trompeuses car tronquées par le physique et l'aura Lune/Neptune/Jupiter, c'est un homme d'action (Mars en Sagittaire trigone à Soleil/Pluton), passionné par les femmes(Mars au carré de Vénus en Balance). Il est certain qu’il souffre à ce sujet de son image déficiente (Vénus en Balance maître de la XII, les grandes épreuves). Cette souffrance a pu le contraindre à un certain laisser aller, qu’il cherche à effacer depuis quelques temps (depuis qu’Uranus céleste est opposé à son Vénus). Le quinconce de Mars à Uranus allie le désir, la force et la volonté à l’intelligence et au  système nerveux: François Hollande peut défendre ses idées et appliquer ses décisions avec passion, voire même un certain fanatisme.

Mercure/Saturne
Reste un gros problème dans ce thème, celui de Mercure car cet astre, maître de l'AS, conjoint au Fond du Ciel et sextile à Vénus, qui figure la chance, les orientations subtiles de l'esprit et le sens de l'humour, se trouve hélas au carré de Saturne. Cette configuration difficile (Mercure affligé par Saturne), étrangement présente chez beaucoup de politiciens ou autres personnages assimilés (Hillary Clinton, Martine Aubry, Eva Joly, Nicolas Hulot et bien entendu Nicolas Sarkozy et Carla Bruni pour ne citer qu'eux) est en relation avec une mauvaise orientation de la pensée. Les conséquences sont des erreurs souvent répétées, des leçons difficilement apprises et des mauvais choix qu'ils soient personnels ou professionnels. Grandes en deviennent les difficultés à comprendre et à accepter les désirs secrets, les motivations profondes, c'est-à-dire les mobiles cachés qui dirigent les actions et en fin de compte décident de l'orientation qu'on donne à sa destinée. Sous cette lumière on peut s'interroger si la candidature de François Hollande est un bon choix? A moins qu'inversement, ce soit une sorte de guérison, puisqu'il arrive qu'après biens des erreurs et des coups reçus, on guérisse des dissonances Mercure/Saturne.  A ce sujet on peut s’interroger sur la transformation physique : soumise aux ambitions, la santé (Saturne en VI) a sans doute été mise en danger par les efforts draconiens pour changer de look : s’agit-il vraiment d’un bon choix ?

Les transits uraniens et la transformation de François Hollande:
Tout le monde a remarqué cette mutation fort médiatisée quand l'ancien secrétaire du parti socialiste a en quelque sorte endossé la panoplie du présidentiable. Nous avons ici un  cas typique d’Uranus en action:
- Tout se passe comme si Mars en Sagittaire (l'homme d'action) était resté tout ce temps caché par Jupiter/Lune/Neptune (le rêve, l'illusion, la facilité, le laisser aller). Mars s'est vu réveiller par le transit d'Uranus au carré, agissant depuis presque 3ans maintenant.
- Les choses se sont accélérées depuis un an et demi avec Uranus en opposition à Vénus en Balance (charme, séduction) qui a révolutionné l'image publique ainsi que l'image personnelle, le but étant d'imposer une image uranienne plus anguleuse (si possible) et plus intense.
- Le quinconce Uranus/Saturne fait sauter les barrières de la sécurité : il s'agit de jouer son va-tout, de ne plus se cantonner à la sécurité facile.
- Uranus au trigone de Mercure apporte une certaine révolution mentale qui agit sur le décisionnel. Ainsi l'AS et l'ensemble des parallèles, de même que le Lion plutonien se révèlent au grand jour et tentent de réaliser les ambitions qui ont toujours été présentes chez ce politicien professionnel.

Quelles ont ses chances?
On le sait en tête des sondages chez les socialistes. François Hollande à de vraies chances de remporter les primaires même si Saturne en transit ne lui est pas vraiment favorable (carré à la Lune qu'il maîtrise, carré à Jupiter/Uranus, mais sextile au Soleil).

Jupiter n'est guère flamboyant non plus, opposé à Saturne, au carré de Mercure et en XII, sans aspects favorables notoires. Neptune est mieux, presque en XI et agissant en cette maison (projets, amis, communauté) au trigone de Saturne. Pluton quand à lui se contente d'un quinconce à Mercure capable cependant de régénérer le discours et de jouer de ruse et d’astuce.

C'est d'un combat Uranus/Saturne dont il s'agit, puisque Uranus, maître du Milieu du Ciel, avec Saturne, est quand à lui particulièrement favorable comme nous venons de le voir. De plus, la Lune progressée en Verseau transite la maison X (réussite) et explique aussi cette course en tête dans les sondages. Le Soleil progressé quand à lui arrive au sextile de lui-même et au carré de la Lune actualisant le quinconce entre les deux astres
Vénus progressé est au trigone exact d'Uranus (ce qui correspond à l'opposition d'Uranus céleste au Vénus natal et confirme le changement des images personnelle et publique). Mars progressé est de son coté très virulent (sur la Lune natale, opposé à Jupiter et Uranus, au carré de Neptune, au quinconce de Pluton) et explique l'énorme soif d'action et de réussite. Cela est entièrement confirmé par Uranus et Jupiter progressés, totalement conjoints (à 3' d'orbe et à moins de 1° de déclinaison), les deux collés (à 1°) de l'AS progressé en Cancer. Si François Hollande n'a pas obligatoirement rendez-vous avec l'histoire, il a bien rendez-vous avec lui-même.

Pour le premier tour des primaires le 9 octobre, la Lune en Poissons  quoique anxieuse (carré à Mars) lui est favorable (trigone à Jupiter/Uranus). Elle lui sera également favorable le 16.
Reste l'inconnu.
Mercure le problématique est en progressions posé sur le Saturne progressé, les deux au sextile du Nœud nord. La destinée est-elle en marche? C'est tout à fait possible mais cela repose la question de la bonne décision, qui dépasse ici le cadre de la candidature aux primaires et à la présidence de la république: son épanouissement profond, véritable, en tant qu’être humain doit-il absolument passer par les ambitions et la quête du pouvoir ? Ensuite il faut compter sur les problèmes inhérents à cette configuration, qui est loin d'être la meilleure pour communiquer et convaincre, sans compter les erreurs toujours possibles (les bâtons que l'on se met soi-même dans les roues).

CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.