jeudi, janvier 14, 2016

2016, mode d'emploi astrologique


« Ce chemin possède-t-il un cœur? S’il en possède un, le chemin est bon. S’il n’en a pas, il n’est d’aucune utilité. Les deux chemins ne mènent nulle part, mais l’un a un cœur et l’autre n’en a pas. L’un rend le voyage joyeux et si tu le suis tu fais un avec lui. L’autre te fera maudire la vie. L’un te rend fort, l’autre t’affaiblit. » (1)

Au delà des atmosphères fluctuantes et des inévitables perturbations inscrites dans les cieux, il nous importe surtout d'essayer de comprendre, par le biais de l’astrologie, ce que nous sommes censés faire pour que l'humanité guérisse de ses nombreux maux. En d’autres termes comment nous réformer nous-mêmes et ainsi transformer ce monde de violence et de destruction, si appauvri spirituellement que des fanatiques assassins se réclamant de « Dieu », réussissent à séduire des membres de la jeunesse du monde entier !? L’astrologie, qui offre un accès permanent à la « magie » de la vie, ne prend son véritable sens que lorsqu’elle nous permet de nous libérer des habitudes, des craintes, des obsessions, de la poursuite inconsidérée de nos intérêts personnels et de toutes ces influences négatives qui sont à la source des immenses problèmes de notre temps.  

Le carré Uranus/Pluton actif jusqu’à la mi-juin, puis à nouveau à partir de la fin octobre et se poursuivant en 2017

Ce long carré dont on a beaucoup parlé se délite une importante partie de l’année. Il ne disparaîtra pas sans laisser de traces. Malgré sa capacité à libérer des traumatismes et à régénérer, Pluton est un corrupteur. Pour cette raison, l’humaniste Uranus déploie ses plus mauvais penchants, c’est-à-dire la radicalisation mentale et l'autoritarisme, alors que la recherche de l’intérêt personnel (Pluton) est au plus fort. Ce phénomène s’observe partout à travers le monde. Les avancées technologiques (Uranus), servent surtout les puissances financières (Pluton). 

«  Il faut savoir remonter le courant collectif à la manière uranienne, c’est-à-dire échapper aux archétypes triomphants que sont les pièges du matérialisme (argent, recherche permanente des sensations, ego surpuissant) dans lesquels il est facile de sombrer. L’intelligence doit percevoir la toute-puissance de la matière sur la pensée (…) (2) 

Le carré Saturne/Neptune : lire cet article pour tous les détails. Actif jusqu’à la mi-novembre 2016

On ne doit pas s'attendre à un affaiblissement des fondamentalismes religieux. Saturne en Sagittaire rigidifie Neptune (la foi émotive) et alimente une vision étroite de la religion.

L’empathie collective et la sentimentalité sont renforcés par Neptune en Poissons, ce qui se ressent dans les orientations politiques et philosophiques. Les croyances et la foi émotive (Neptune) sont rigidifiées (Saturne en Sagittaire), par les dogmes et les lois (Saturne). La souffrance (Neptune) de se sentir séparé (Saturne) influence opinions et croyances. 

Il est essentiel de nourrir une réflexion profonde sur cette souffrance particulière qui possède de nombreuses facettes, de l’exclusion sociale (due à l’argent, aux origines ethniques, au lieu de vie…), à cet appauvrissement spirituel dont il a été question : car la première séparation, vécue universellement, est celle de plus en plus prononcée de l’humanité et de la nature, entre autres à cause d’une pensée bavarde, ininterrompue qui fait obstacle à la paix intérieure. Comprendre que la véritable spiritualité est la quête du silence intérieur, permet d’approcher les vérités fondamentales. Dans cette démarche se trouve le premier rempart contre le fanatisme religieux, celui-ci n’étant qu’un des visages de la peur et de l’ignorance.

La rétrogradation de Mars du 18 avril au 30 juin

Nous y reviendrons en détail lorsqu’elle se produira. Au cours de ces périodes le dieu de la guerre se manifeste de façon plus tendu, à la fois dans les évènements et dans les esprits.

Le trigone Uranus/Saturne actif de la fin 2015 à début mai 2016, puis de début novembre à la fin de l’année, se poursuivant en 2017 

Si l’on est sérieux, si l’on cherche vraiment à changer le monde et à se changer soi-même, ce trigone représente une aide importante associée à la compréhension des mécanismes de l’esprit, à la réflexion intelligente, à la fois sérieuse, profonde et novatrice permettant peut-être d’éviter les dérives autoritaires (Uranus) dues aux émotions négatives (Neptune) instrumentalisées par la propagande (Neptune), les conditionnements rigides (Saturne) et la quête des intérêts personnels (Pluton).

L’opposition Jupiter/Neptune de la mi-mars à la mi-juillet

Neptune, c’est-à-dire la foi, la sentimentalité, l’émotivité, l’empathie négative (les influences des opinions collectives) est amplifié par Jupiter. La propagande se déploie sur des échelles inégalées par le biais des informations (Jupiter en Vierge). Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas réagir intelligemment et profiter de ce transit pour voyager (Jupiter) dans les mondes intérieurs secrets (Neptune), afin d’y puiser l’inspiration et nous abreuver aux sources véritables de la spiritualité qui tend à la dissolution du moi (Neptune positif). Il faut pour cela user consciemment et intelligemment des énergies uraniennes (intelligence, liberté) et saturniennes (rigueur, force mentale) afin de se libérer de l’illusion et de l’identification (Neptune négatif). 

En juin et en juillet les noeuds lunaires accompagneront cette opposition (voir plus bas) pour le meilleur et pour le pire.

Jupiter au trigone de Pluton de la mi-janvier à début août 2016

Idéalement cet aspect devrait aider à comprendre philosophiquement, en chacun d’entre nous, la nocivité de l'intérêt personnel et de l’exercice du pouvoir (Pluton), aussi restreint soit-il dans nos existences quotidiennes. Il est également favorable à l’économie mondiale dans son ensemble, les deux astres manifestant un vrai pouvoir matériel. Il profitera aussi n’en doutons pas aux puissances plutoniennes (marchands d’armes, narco-trafiquants, multinationales, esclavagistes et autres représentant des pires ignominies). Ne jamais oublier que les « bons » aspects sont souvent utilisés de mauvaise façon par les tendances astrales plus dures. 

Jupiter au carré de Saturne de début février à début juillet

Voir dans cet article une description détaillée de cet aspect. Les doubles natures de l’être humain, tolérant et rigide, noyé dans des foules immenses et plus isolé que jamais, fondamentalement égoïste et sentimentalement généreux, sont renforcées. De belles avancées sont spoliées par des circonstances contraires, mais il est possible d’allier la structure à l’inspiration. 

On doit comprendre que Jupiter figure le sens de la justice né de l’intuition du bien et que Saturne représente la structure et l’intégrité nécessaire à son application. 

Jupiter au sextile de Saturne de début octobre jusqu’à la fin de l’année et se poursuivant en 2017

Ce qui précède sera plus aisément vécu, les deux astres s’alliant naturellement et ouvrant ainsi à la prospérité matérielle ainsi qu’à la croissance psychologique et spirituelle. 

Jupiter conjoint à Rahu jusqu’à la fin juillet. Lire les détails dans :  Quand Jupiter chevauche le dragon .

Cette conjonction est importante mondialement, ainsi que pour de nombreux individus spécialement marqués par la second partie de la Vierge.

« Toute maladie, mentale, physique ou affective est assimilable à un désordre. La guérison consiste à ramener l’ordre, ce que Jupiter en Vierge, conjoint à Rahu qui représente des manifestations matérielles, possède le pouvoir de faire. On peut ainsi s’attendre à une perception et une compréhension accrues des dangers qui menacent la vie de notre planète (pollution tous azimuts, déplétion des océans, réchauffement climatique ( ….). Cette notion d’ordre est tout aussi essentielle à appliquer chez les individus. (…) notre chaos intérieur doit être observé, examiné et ordonné puisque le chaos de nos sociétés est une projection de notre désordre intérieur. (….) La solution est d’ouvrir nos êtres à la philosophie, au sens de la justice, à la compassion et à l’expansion de la conscience (Jupiter), afin de comprendre la prison de l’avidité et de se tourner vers de plus vastes réalisations que les bienfaits matériels. Entre ces deux orientations se manifeste le libre-arbitre propre à chacun ». (3)

Retenons que l’ordre dont il est question n’est pas le produit de la volonté, ou d'une quelconque idéologie, mais une émanation de l'intelligence.  

Neptune conjoint à Ketu de la fin mai à la fin de l’année et se poursuivant en 2017

Les strates profondes de la conscience collective ressentent un fort besoin d’appartenance, parfois traduit par un réveil du « mysticisme », c’est-à-dire du désir de la dissolution du moi dans un espace infini empli d’amour. Cette rencontre a des effets très différents selon le degré d’éveil de chacun. Cet aspect se mêlant au carré Saturne/Neptune, on peut s’attendre (négativement) à une recrudescence d’épreuves, de maladies et de souffrances dues aux émotions mal comprises, aux influences collectives, à la propagande, aux mensonges, à la douleur de se sentir séparé, à l’avidité spirituelle, au besoin d’identification et aux croyances illusoires. Au mieux pourtant, destruction des illusions par l’intelligence, expériences et « sensations » empathiques et spirituelles authentiques, sentiment d’appartenance et compassion accrues. Dans tous les cas possibilités d’évènements étranges et mystérieux.

En juin et jusqu’à la mi-juillet l’axe des noeuds accompagne l’opposition Jupiter/Neptune : cette configuration est susceptible « déclencher » des évènements liés aux émotions négatives, à la confiance mal placée, à l’illusion, à l’identification et au sens corrompu de la justice. Les cadeaux empoisonnés de Rahu (liés à l’attachement et l’insatisfaction) seront sources d’épreuves, mais ceux qui éviteront les pièges de l’attachement et de l’insatisfaction, vivront possiblement l’éveil spirituel par le biais de Ketu (simplicité et détachement). 

En résumé

On ne peut se bander les yeux : en 2016 la corruption de la foi (Neptune) par la peur et la rigidité mentale (Saturne) se poursuivra. En 2016 la souffrance, comme toujours, sera inévitable pour de nombreuses populations (Neptune), victimes de l’avidité matérielle et de l'avidité « spirituelle » qui n’est que du matérialisme déguisé.

La beauté et l’amour sont pourtant capables d’éclore grâce à l’intelligence (Uranus), la patience (Saturne), la philosophie (Jupiter) et même grâce aux épreuves par le biais  du courage (Mars), de la résilience (Saturne), de la compassion (Jupiter) et parfois du sacrifice (Neptune). 

Toutes ces énergies sont liées aux mécanismes de nos esprits et de nos coeurs et il ne tient qu’à nous, individus, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, faibles ou puissants, de changer le monde. Comprendre que nous sommes le monde n’est pas une idée mais une action qui se concrétise par l’exploration des liens entre la matière et le psychisme. Ces liens, nous le savons, passent entre autres par les astres et par notre thème astral personnel, c’est-à-dire par notre système solaire intérieur gravé dans les cieux. 


Une excellente et lumineuse année !


(1) Carlos Castaneda « L’herbe du diable et la petite fumée »







CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.