mercredi, juillet 24, 2013

Naissance royale et astrométéo estivale

Le 22 juillet 2013 à 16h24 (HL) Londres.

Le thème astral de la naissance la plus médiatisée de l’été reflète évidemment les couleurs et les reliefs célestes des semaines que nous traversons. Si pour nous, il s’agit de transits plus ou moins importants selon les cas, ce petit prince d’Angleterre  y aura droit toute sa vie. On oublie souvent qu’un thème astral est la quintessence d’un moment particulier, un arrêt sur image du flot permanent des mouvements planétaires.  Ce Grand trigone de l’été dont on a dit le plus grand bien illustre particulièrement l’atmosphère actuelle ce qui ne l’empêche pas d’être soumis à de fortes perturbations dont nous avons aussi parlé. Ainsi, comme cet été, le thème du bébé royal  est particulièrement partagé et pas si facile que ça, d’autant que le grand trigone annoncé en est à sa phase la plus critique due au transit intempestif de Mars, sans compter le carré de Saturne aux luminaires et l’opposition de Vénus à Neptune.  Pénétrons le plus objectivement possible les secrets de cette nativité sans quitter des yeux pour autant l’astrométéo du cœur de l’été.


Mars, Jupiter, Uranus et Pluton.
Très positif à de nombreux niveaux (émotions, compassion, expansion, structuration, discipline naturelle), le Grand trigone Jupiter/Saturne/Neptune offre quoiqu’il arrive des facilités et des opportunités. L’important est que ces talents naturels s’orientent dans la bonne direction, ce qui n’est pas gagné d’avance. Il y aura des obstacles non négligeables et bien entendu l’exercice du libre arbitre. 

- Mars conjoint à Jupiter évoque une débauche d’énergie, un grand sens de l’action, un désir de jouer les justiciers, mais aussi une forte colère et une multiplication des risques d’accident.
- Les carrés des deux astres à Uranus souligne des convictions puissantes et de la radicalité dans l’action. Leurs oppositions à Pluton en II orientent vers l’argent, le pouvoir et l’autodestruction, d’autant que Mars et Pluton gouvernent l’AS, c’est-à-dire le comportement. C’est peut-être bien un nouvel enfant terrible de la monarchie que nous avons là, idéaliste et animé du sens de la justice, mais aussi matérialiste et assoiffé de sensations ce qu’illustre également le carré Uranus/Pluton.
- L’organisme sera sans doute mis en danger par Mars et Pluton maîtres de la XII (le mal que l’on s’inflige à soi-même) comme de la I (il devient son propre ennemi secret), responsables de prises de risques et de témérité.
- Le trigone de Mars à Saturne renforce le sens de l’action et du commandement. Il permet de bâtir et de canaliser une énergie et des désirs parfois trop exigeants. 
- Le Noeud Nord en XII figure une insatisfaction intrinsèque gardée secrète. Celle-ci est renforcée par Saturne proche de la cuspide de cette maison et au carré du Soleil, aspect qui fait les réussites tardives quand il ne force pas à la renonciation.
- Jupiter opposé à Pluton offre nombre d’opportunités par le biais de l’hérédité et amplifie le désir de la matière, de l’argent et du pouvoir. Ce même aspect offre cependant la capacité de régénérer et de libérer le moi de ses désirs compulsifs, d’autant que Mars offre le courage d’affronter les diverses craintes nées du Noeud Nord et de Saturne. Jupiter au carré d’Uranus favorise cette tendance révolutionnaire dans la vie personnelle comme dans le cadre social.

Astrométéo: 
Ces aspects dynamiques et remuants indiquent des dangers provenant de fondamentalistes de tous bords ainsi que des énergumènes de la vitesse: les routes de l’été en deviennent particulièrement dangereuses. On ne peut nier des possibilités accrues d’accidents, d’attentats et de manifestations violemment réprimées. On a parlé de colère, toujours présente car Jupiter amplifie Mars. Les esprits s’échauffent facilement et la violence peut se manifester physiquement. Avec Uranus au carré, les convictions sont empruntes de fanatisme et Pluton utilise le tout à des fins matérielles, au service du pouvoir et de la finance.
- Le grand trigone reste en place et favorise la compréhension, l’empathie, la solidarité et l’expansion mentale. Il offre des facilités à celles et ceux qui savent se décontracter.
- Bonne période pour s’épanouir physiquement, dans la danse et les activités physiques en se méfiant des excès capables d’abîmer l’organisme.
- Noter que la phase critique Mars/Jupiter/Uranus/Pluton se termine le 11 août et que Mars nous laisse ensuite à peu près tranquille jusqu’au 28, date à laquelle il se durcit sérieusement par un carré à Saturne.
- Pour ce qui est des relations de Jupiter à Uranus et Pluton voir L’été du grand trigone.

Vénus et Neptune:
- Moins de 4 heures avant la naissance Vénus rejoignait la Vierge, un signe qui lui est sympathique malgré une tendance à rationaliser les émotions. Les Vénus en Vierge aiment l’amour et la sensualité dont ils profitent souvent librement et se donnent la peine de se structurer artistiquement parlant.
 - La tendance artistique est amplifiée par l’opposition à Neptune qui rend excessivement émotif et sentimental. Cet aspect condamne souvent aux relations amoureuses complexes et douloureuses, parsemées de possibles trahisons de part et d’autre.
- Vénus est à la pointe d’un cerf-volant formé par Mars/Jupiter, Saturne et Neptune dont elle canalise les énergies. La figure  est flamboyante certes, un peu tragique, sentimentalement vulnérable mais capable de s’équilibrer après les 29/30 ans.
- Vénus est en IX, maison où elle idéalise l’amour parfois jusqu’à la dévotion. Il faut s’attendre à de belles rencontres (Vénus maîtrise le DS),  mais aussi à des souffrances et à des déceptions qui orienteront positivement ou négativement le thème selon les leçons qu’il sera capable d’intégrer, avec de vraies  possibilités de spiritualité marquée par l’émotion.
- L’identification aux émotions (Vénus/Neptune) influera sur la philosophie personnelle (maison IX), la spiritualité et les décisions importantes  (demi-carré Vénus/Mercure)

Astrométéo:
L’opposition Vénus/Neptune signifie beaucoup de sensibilité, des émotions esthétiques qui provoqueront des amours et des rencontres compliquées ou la sentimentalité est reine, où le mensonge et les fausses promesses foisonnent malgré parfois d’authentiques désirs de passion (Mars sextile à Vénus et trigone à Neptune ), de belles expériences riches de plaisirs partagés (Jupiter même aspects que Mars) et des intentions sincères de persévérer (Saturne sextile à Vénus et trigone à Neptune). Vraies possibilités de communier avec la nature et le monde, d’expérimenter des formes de romantisme exacerbé, de verser des larmes sur des serments non tenus et pourquoi pas de favoriser quelques éclosions amoureuses.
- Vénus rompt la figure du cerf-volant le 2 août.
- Les choses se décantent alors puisque Vénus reste au trigone de Pluton jusqu’au 6 août devenant plutôt lascive et jouissive (Vénus en Vierge n’hésite pas à vivre la sexualité de façon « hygiénique » se posant relativement peu de questions) ce qui n’exclut pas les manipulations affectives.
- Elle finit le mois d’août avec brio puisqu’en Balance et au carré de Pluton le 19 et de Jupiter le 21, en quête ainsi de plaisir, d’amours et de sensations. Possibles obscurcissements cependant à cause de Pluton qui tend à introduire l'obsession et la vénalité dans les plaisirs esthétiques et amoureux. Tout cela se termine dans les premiers jours de septembre.

Mercure:
 - Mercure a cessé de rétrograder il y a peu, la réflexion entraîne l’action. Son parallèle à l’AS indique une pensée en quête d’informations, de la chance et un certain sens de l’humour. Son carré à Uranus rend le mental intuitif, rapide, avec de possibles traits de génie, mais il n’est pas toujours possible d’appliquer ces talents à la réalité.  Mercure exprime une forme de double nature dans son opposition à Pluton qui indique que l’intelligence est facilement assombrie par la ruse et l’astuce, voire la manipulation et le cynisme. Son demi-carré à Vénus montre que ces tendances affecteront beaucoup  la sphère sentimentale, participant aux mensonges et dissimulations dont on a parlé. La mise en ordre des émotions sera un objectif majeur pour éviter la confusion. Il faudra aussi se méfier des impulsivités, voire des colères mentales et verbales nourries par les proximité de Mars et de Jupiter.

Astrométéo:
Période intéressante pour réfléchir et discuter, avec il est vrai des polémiques assez vives entre les matérialistes à tout crin (Mercure/Pluton) et les autres branchés sur des perceptions directes de vérités difficiles à appliquer ou a prouver (Mercure/Uranus). Mauvaise foi dans les affrontements verbaux mais aussi possibilités d’illuminations naissant des échanges les plus fertiles. Le demi-carré à Vénus ne fait que passer, mais il marque la pleine Lune et les jours suivants. Il évoque une superficialité des rapports et des communications et vu le carré uranien des échanges difficiles par l’intermédiaire de mails, SMS et autres moyens  informatiques. Possibles manipulations obscures par ces biais (opposition à Pluton).
- Mercure quitte ses relations tendues avec Uranus/Pluton le 31 juillet. Il transite au carré de Saturne du 9 au 15 août, période pendant laquelle il est conseillé de ne prendre aucune décision d’importance et d’explorer mobiles secrets et motivations profondes.
- Il s’oppose ensuite du 23 au 29 août à Neptune où il renforce l’inattention, la confusion des émotions, le mensonge et les nombreuses possibilités d’escroqueries.

Le Soleil et la Lune:
Les talents et les facilités du petit prince sont liées au grand trigone et ses difficultés proviennent beaucoup des deux luminaires affligés par Saturne, alimentant les problèmes dont on a parlé.
- Le carré de Saturne au Soleil en Cancer assombrit et renforce le caractère à la fois. Cet aspect se manifeste chez nombre de personnes qui s’offrent de grandes responsabilités dans le système en place, car ils sont volontaires, ambitieux et se sécurisent par ce biais.
- Ce même aspect est lié à un complexe d’abandon, un éloignement du père, ou à une sévérité de celui-ci. L’attachement au passé (le Cancer) se charge du reste.
- Le Soleil au parallèle de Pluton et de l’AS reflète l’hérédité spéciale et le goût du pouvoir, ainsi qu’une double nature, un combat entre l’ombre et la lumière, entre la noblesse naturelle et les compromissions matérielles. Le comportement sera ainsi contradictoire, parfois difficile à comprendre car aux motivations cachées (Pluton maître de la XII où se trouve le Noeud Nord)
- La Lune en Capricorne entre tout juste au carré de Saturne. Elle refroidit le caractère, le rend ambitieux et insécurise l’enfance. Ce carré figure des craintes profondes et nourrit les ambitions solaires pour de mauvaises raisons (quête de la sécurité plutôt que quête de la liberté).
- L’opposition Soleil/Lune indique ainsi un conflit intérieur qui débute parfois par des désaccords des parents.
- Cette même Lune au parallèle des Nœuds lunaires, représente un esprit tourmenté par des ombres, des mémoires difficiles, des obscurités et des contractions, des insatisfactions, de possibles obsessions et un grand attachement à la matière (Lune en II avec Pluton). Ces parallèles soulignent également une quête obligatoire du détachement (le Nœud Sud), seule façon de trouver la sérénité.

Ainsi la double nature, obligatoire puisque le Sagittaire occupe toute la première maison I, s’attaque aux émotions : si Saturne les refroidit, Neptune, Jupiter et Vénus les exaltent. Le résultat est une personnalité qui souffle le chaud et le froid, souvent chaleureuse et généreuse, parfois cynique et autodestructrice, plutôt encline à dissimuler une profonde sensibilité par peur de la souffrance. La colère, souvent rentrée et dirigée contre lui-même jouera un grand rôle dans les orientations et les actions. La résolution de ce thème passe par la compréhension de ces mécanismes, c’est-à-dire par la purification des émotions propre à la maison XII ici marquée par Rahu. Elle est rendue possible par la profondeur de ce Saturne en Scorpion d’autant que ce signe AS est enclin à travailler sur lui-même.

Astrométéo :
- Saturne nécessite toujours un certain sérieux, une capacité à se retirer un peu du monde pour dialoguer avec son ciel intérieur. Le Soleil reste à son carré jusqu’au 7 août et il est bon d’approcher un peu la solitude, quoique cela aille à contre-courant. Heureusement quoiqu’il arrive le grand trigone assouplit le jeu et il n’est pas si difficile de se sentir bien si l’on privilégie la décontraction mentale.
  - D’autres impulsions s’opposent forcément à ce mouvement : l’alcool ou d’autres substances orientent vers Mars, astre de désir et d’action, lié à Jupiter et Pluton et à leur soif d’expériences. C’est l’éternel conflit entre l’excitation (Mars) et le besoin de sérénité (Saturne) qui rend nos vie souvent complexes. L’art consiste à profiter des deux orientations : vivre et jouir sans doute, sans que la pensée ne soit trop dépendante des plaisirs et des peurs et ainsi, aussi, méditer et approfondir. La renonciation permet de calmer le jeu et étrangement offre parfois des satisfactions qui éloignent tout sentiment de frustration.
- La nouvelle Lune du 6 août verra à nouveau les deux luminaires au carré de Saturne, d’ici là le sérieux reste de rigueur ce qui n’interdit pas de profiter des douceurs de l’été.

Pour terminer:
On souhaite toujours que le thème d’un enfant soit harmonieux, à la fois matériellement, affectivement et pourquoi pas spirituellement mais la vie est ce qu’elle est et bébé royal ou pas on doit faire avec ce que la destinée nous offre : ensuite tout dépend de nous, c’est ce que l’on appelle le libre arbitre.
De puissantes énergies sont ici à l'œuvre (c’est une naissance princière), portées par de très beaux aspects difficiles à appliquer (c’est une naissance princière). La richesse de l’amour et de l’empathie se heurtent à la sécheresse de Mars et au durcissement saturnien.
L’on doit s’attendre à d’intéressants combats, à des dangers qui ne sont pas à sous-estimer, à de possibles conquêtes et pourquoi pas, grâce à la force de Saturne et à ce Grand Trigone à une vraie réalisation.
La question n’est pas de savoir s’il sera roi d’Angleterre un jour (la royauté n’est d’ailleurs à souhaiter à personne) mais s’il saura être le souverain de son propre territoire intérieur, ce qui est l’unique signe de la réussite.







CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.