dimanche, janvier 13, 2013

Mars en Verseau, le Mali et la France

Le fait que la France, très marquée par le Verseau (lire Identité nationale et identité astrale) s'embarque dans une guerre alors que Mars transite justement dans ce signe est-il une coïncidence?

Il est certain que si les circonstances sont en place, l'astre de la guerre provoque des velléités d'interventions armées ainsi que de l'impulsivité, ce qui vient de se passer puisque la situation s'est emballée d'un seul coup. Si Mars s'imbibe sans doute du coté idéologique et humanitaire du Verseau, on connaît les abominations perpétrées par les fanatiques locaux, on sait pertinemment qu'il y  aussi des intérêts géo-économico-politiques en jeu. Ne parle-t-on pas de la menace de création d'un Etat terroriste au coeur de la zone d'influence française?

Quoiqu'il en soit, astrologiquement parlant, on regrettera surtout que cette intervention ait été décidé alors que Mars transite au carré de Saturne en Scorpion (signe qu'il co-dirige avec Pluton), ce qui ne prévoit rien de de bon : comme les êtres humains, les conflits et les révolutions affectant nos sociétés naissent sous certains auspices plus ou moins difficiles. Saturne dans ce contexte représente le temps, c'est-à-dire la durée, les circonstances adverses, la violence bien entendu avec les souffrances et les pertes humaines qu'elle comporte. Les possibilités d'enlisement, de blocages et de frustrations sont donc pour le moins inquiétantes. Sans doute ce carré est-il d'ailleurs associé à l'intervention des commandos français en Somalie qui a directement tourné au fiasco.

On doit considérer, embusqué derrière l'affliction Mars/Saturne, le carré qu'adresse Uranus, le maître du Verseau actuellement en Bélier (chez Mars) à Pluton, le maître du Scorpion, actuellement en Capricorne le signe de Saturne! Ce carré difficile programmé pour durer encore quelques années tisse une dangereuse toile de fond liée à d'intenses luttes de pouvoir, au fanatisme et parfois à la barbarie. Pour plus de détails sur cette configuration Uranus/Pluton, lire 2011 année de mutations

Les deux carrés Uranus/Pluton et Mars/Saturne impliquent de graves violences et des débordements puisque sur le terrain, ces situations finissent toujours par éveiller ce qu'il y a de pire en l'être humain. La forte présence de Pluton naturellement lié aux pouvoirs financiers, aux marchands d'armes et aux perversités du pouvoir implique également que la cause défendue par les occidentaux n'est pas qu'humanitaire.

Uranus transite heureusement au sextile de Jupiter (le protecteur, le sens de la justice) en ce moment en Gémeaux, d'où les aides stratégiques promises par les USA  (Gémeaux) et la Grande-Bretagne et le soutien de l'Europe dans son ensemble. Le Soleil quand à lui, maître du Lion (la France) est au parallèle de ce Jupiter, une figure rassurante sur l'issue définitive du conflit et qui explique un peu plus la montée de celle-ci en première ligne.

Neptune en Poissons quand à lui représente les victimes, les populations souffrantes prisonnières des intérêts géostratégiques, des manipulations idéologiques, des fanatiques  et de la cruauté des assoiffés d'argent et de pouvoirs.

Mars quitte le Verseau le 2 février et son carré à Saturne ne se poursuit pas au-delà du 18/19 de ce mois. Mais voilà, la machine lancée sous un ciel tourmenté sera sans doute très difficile à arrêter. Il faudra entre autres se méfier de Mercure en Verseau qui adressera un carré à Saturne du 22 janvier à la fin du mois et qui signifie souvent de mauvaises décisions !





CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.