lundi, juin 18, 2012

Législatives, Saturne et les perdants

Saturne n'est pas un astre mauvais, les excellentes qualités que sont la patience, la détermination, la persévérance et la simplicité lui appartiennent. Cela n'empêche, il reste l'astre des obstacles et souvent des épreuves. Sa réputation de maléfique n'est pas entièrement usurpée, si l'on comprend que la malchance ou le manque de succès qui l'accompagnent ne concernent que les sphères matérielles : il est censé nous apprendre le peu d'importance qu'elles ont face aux mystères de la vie et de la mort, mais ses leçons ne sont pas aisément apprises allant à l'encontre de tous nos conditionnements qui privilégient la compétition, le pouvoir, la réussite et  l'argent. 
Aujourd'hui nous ne nous intéressons qu'à ce Saturne qui sanctionne et désigne clairement les perdants.

Nadine Morano:
Saturne en Balance transite actuellement au carré de la Lune en Cancer natale, une affliction très dommageable à la popularité (la Lune représente le public).
En maison VII (l'adversaire), la Lune  cède l'avantage à celui-ci.
Remarquons que ses messages d'aide réitérés envers les électeurs du FN ne lui ont pas rendu service, car le thème de Nadine Morano souffre d'un carré Saturne/Mercure, alors que ce dernier est conjoint à Neptune. Cela se traduit par des mauvais choix et des erreurs de communication (Mercure).
Le piège de l'humoriste Gérard Dahan dans lequel elle est tombée ainsi que le contenu de leur conversation est bien symptomatique d'un Mercure/Neptune au Milieu du Ciel (la duperie est rendue publique) mais l'erreur fatale de répondre au téléphone au pseudo numéro 2 du FN appartient à Saturne/Mercure.

Ségolène Royal :
Saturne, le maître de l'AS Verseau ainsi que celui de la XII (les épreuves)  transite exactement sur son Neptune ce qui affaiblit beaucoup le pouvoir emphatique de cet astre même si c'est une affliction de naissance. 
Les autres aspects de Saturne concernent donc également Neptune, planète associée aux ennemis secrets et aux trahisons.
- Quinconce exact à la Lune en Poissons (la plus neptunienne de toutes), minant sa popularité dans l'opinion publique et brisant ses illusions figurées par le carré Lune/Jupiter de naissance.
- Carré tout aussi exact à Uranus en VI qui bloque ses capacités d'action au niveau de l'emploi (maison VI) et de ses orientations novatrices et humanistes (Uranus).
- Demi-carré à Mars, maître du Milieu du Ciel (la défaite).

Marine Le Pen : Mercure au Milieu du Ciel apportait sans doute la victoire s'il n'était pas déjà entré au carré de Saturne actuellement à 22°49 de la Balance.
Saturne transite ainsi au carré du Milieu du Ciel (compliquant une éventuelle réussite)
Circonstance aggravante:  un Saturne natal à 25°32 du Bélier auquel Mercure fait également un carré actuellement. Résultat il s'en fallut de 119 voix. Pas de chance dira-t-on? Mercure est justement celui qui apporte la chance.
N'oublions pas aussi le carré de Saturne à Mars au MC dont on a parlé plusieurs fois, qui la menaçait depuis des mois et qui a fini par tenir ses promesses comme ce fut le cas pour JLM avec lequel elle partage le même aspect (voir Actualités des politiques).
Défaite personnelle et frustration (Saturne/Mars) donc pour celle qui désirait tant une tribune au Palais Bourbon, malgré un certain succès collectif grâce à l'élection de sa nièce et au retour du FN à l'Assemblée nationale. A mettre au crédit de ce Mercure quand même culminant, d'un Uranus favorable au trigone de son Soleil et d'un excellent Jupiter. 

Jack Lang
Autre cas d'affliction Saturne/Lune: cette fois l'astre des obstacles s'oppose à la Lune natale en Bélier (perte de popularité), un aspect renforcé par un carré de Saturne à son Mars en Capricorne, signe qu'il maîtrise, bloquant la capacité d'action et indiquant une forte frustration qui sera sans doute gardée secrète: Mars est de naissance en XII la maison du caché, du dissimulé.
Ces configurations négatives ne lui laissaient aucune chance.
En ce qui le concerne et vu son âge, cette période et cette défaite pourraient être dommageables à sa santé puisque la Lune maîtrise la maison VI.
Mars en XII affligé par Saturne est d'ailleurs virulent sur plusieurs fronts jusqu'en octobre tout au moins : possibilités d'attaques d'ennemis secrets, épreuves diverses dont la santé, risques d'accidents, de médisances, de possibles révélations….. )

Michèle Alliot Marie:
Après avoir été ministre d’État, MAM n'est plus aujourd'hui que conseillère municipale, une superbe chute orchestrée par Saturne en Balance qui se promène à deux degrés de son Mars dans la maison X (la réussite), signe de défaite, d'épreuves, de circonstances adverses et de frustrations.
Notons que le 27 février 2011, date de sa démission en tant que ministre des affaires étrangères due au scandale tunisien, Saturne rétrogradait à 16°20 de la Balance, soit à 4°13 de son Mars.
On voit ainsi que Saturne qui ne l'a pas lâchée depuis lors vient d'enfoncer le clou.
Le fait qu'il soit  également très proche (à 5°) de son Jupiter, le maître de l'AS, n'est pas fait pour aider.

Claude Guéant: 
Saturne au carré afflige le Soleil/Capricorne en maison VI, ce qui n'est jamais bon pour l'emploi, même pour un ancien ministre!
Saturne domine également la maison VII (l'adversaire dans une élection) alors que le Soleil est maître de l'AS (lui-même).
Analogiquement cela se traduit par la victoire de l'opposant car nul, pas même le Soleil, ne résiste à Saturne.
Notons chez Claude Guéant un transit  de Pluton en Capricorne sur sa conjonction Mercure/Mars opposée à son Saturne: on y voit un signe d'obscurité, de cruauté, de mauvais choix, de frustrations et d'autodestruction.
Ce transit se fait au carré de son Neptune affligé de naissance par Mars et Saturne, une configuration nocive pour un homme de pouvoir car la population (Neptune) souffre de ses actions (Mars et Saturne).
Cela mène à se faire détester par une importante partie de la population (Neptune) qui a tort ou a raison pense souffrir (Neptune) à cause de celui qui use de son pouvoir (Pluton), l'agresse (Mars) et n'a pas d'empathie pour elle (Saturne/Neptune).

François Bayrou : 
Un excellent Jupiter conjoint à son Soleil n'aura donc pas suffi à lui sauver la mise.
Comme nous l'analysions dans Actualités des politiques, la loi d'Airain de Saturne transitant au carré du Milieu du Ciel aura prévalu, d'autant que Vénus culminant, maître de l'AS, participe à ce carré ainsi que Neptune au lever à 5° de ce Saturne.
Jupiter transite également sur son Mars, signe de colère, mais Mercure posé sur son Vénus lui a permis un discours à la fois émotif et digne (Nicolas Sarkozy bénéficia le soir de sa défaite d'un aspect similaire, puisqu'il s'agissait de Vénus culminant sur son MC).



CENTILOQUE


CLIQUEZ SUR LE LIEN
pour une version entièrement retravaillée du CENTILOQUE, un ouvrage que j'ai publié en 1993 aux Editions Dervy: Centiloque

Extrait :

1- N°5 : caractère et destinée.

"L’astrologie dévoile les relations intimes qu’entretient le caractère avec la destinée. La destinée d’un individu est l’expression de son caractère."

Le mot caractère nous vient du grec kharaktêr, qui signifie un signe gravé.

Il signifie également ce qui est propre à une chose, son expression personnelle, son originalité. Par extension, le caractère définit l’ensemble des traits psychiques propres à un individu.

Le caractère se rapporte à la fois à l’expression originale d’un individu et à son thème astral, le signe gravé dans les cieux, qui nous représente et nous définit.

Le caractère est au départ cette infime portion de nos êtres, qui échappe au grand nivellement imposé par l’hérédité et par l’environnement de naissance (racial, familial, social et culturel). Il est ce qui nous rend unique. Au travers de ce petit germe de liberté, la nature développe en nous, patiemment, la sagesse, le pouvoir et l’amour.

Le terme de destinée est aussi riche en enseignements : il est à la racine du mot destination qui signifie le rôle, l’usage.

Le concept de destinée implique une fonction à remplir. Le caractère actualise la destinée, c’est-à-dire le rôle que nous avons à jouer dans cette existence, un rôle qui n’est pas imposé: on continue à confondre astrologie et fatalisme, on fait d’elle le chantre du c’était écrit, comme si sa fonction se bornait à décrire une destinée transformée en fatum, en une fatalité inéluctable à laquelle nul ne pourrait échapper. C’est tout à fait le contraire, puisque l’astrologie n’a de sens que si elle nous permet d’agir sur la destinée.